Quel médicament pour dormir sans ordonnance ?


L’insomnie se caractérise par la difficulté d’endormissement, le sommeil agité ou le réveil précoce. L’insomnie est qualifiée en tant que telle lorsqu’elle engendre un sommeil insuffisant et non réparateur. Elle provoque alors la fatigue, la perte de concentration et l’altération de la performance cérébrale. C’est aussi un facteur aggravant du diabète, de l’obésité, des maladies cardiovasculaires et d’autres problèmes de santé.

someil

Les insomnies passagères peuvent disparaître si l’hygiène de vie et les conditions d’endormissement s’améliorent. Mais lorsque l’insomnie est pathologique, le traitement aux somnifères est de mise. Toutefois, il faut rester vigilant quant aux effets secondaires de certains médicaments. 


NOUVEAU : Comment systématiquement endormir son enfant sans cris ni pleurs

Dans quel cas prendre un médicament pour le sommeil ? 

L’insomniaque peut prendre un Somnifère sans ordonnance en cas d’insomnies aigües. Il s’agit d’insomnies consécutives à une souffrance psychique (tristesse, détresse émotionnelle…) ou à traumatisme physique (maladie, accident…). C’est le cas par exemple du chagrin après la perte d’un être cher. 

Le traitement à base de somnifère en vente libre est également approprié pour traiter une insomnie chronique. C’est le cas lorsque celle-ci se répète 5 fois par semaine, et se prolonge au-delà de 3 mois. Les causes d’une insomnie chronique peuvent être les mêmes que celle d’une insomnie aigüe. Seulement, le trouble de sommeil est dit chronique lorsqu’il devient plus permanent.  

Il y a aussi l’insomnie occasionnelle. Elle survient par exemple lorsque vous attendez un événement majeur (mariage, concours, procès, etc.). Elle disparaît lorsque tout se passe bien. Toutefois, vous pouvez prendre un sédatif pour avoir bon sommeil. Histoire de rester performant le lendemain. 

Dans tous les cas, il est recommandé d’avoir une bonne hygiène du sommeil. Détendez-vous. Respirez l’air pur, faites du sport, prenez un bain relaxant, faites-vous masser. Évitez les substances excitantes telles que le café et les boissons énergisantes. Éloignez-vous de l’alcool et des drogues. Offrez-vous une chambre agréable avec une literie confortable. 

Quel médicament prendre ? 

Les somnifères ou hypnotiques sont des médicaments favorisant le repos nocturne. Ils aident à faciliter l’endormissement et à maintenir le sommeil. À noter que les médicaments contre l’insomnie sont répartis en quelques classes : 

Les anxiolytiques à base de benzodiazépines 

Ceux-là nécessitent une prescription médicale. Ils peuvent rendre dépendant l’utilisateur. Ils favorisent le trouble de mémoire et la somnolence diurne. Ils diminuent aussi la durée des stades importants du sommeil. C’est à cause de tous ces effets secondaires que ce type de somnifère est de moins en moins utilisé. 

Les hypnotiques non benzodiazépines ou apparentés aux benzodiazépines

Il nécessite également une ordonnance d’un médecin. En agissant directement sur des récepteurs spécifiques qui contrôlent le sommeil, ils sont moins dangereux pour l’organisme. Ils possèdent une efficacité rapide et de courtes durées. Leurs effets secondaires sont plus ou moins légers. 

Les hypnotiques antihistaminiques 

Il s’agit de Somnifère sans ordonnance. Vous pouvez vous en procurer à la pharmacie ou sur Internet, sans que vous ayez à présenter une ordonnance médicale. Leurs effets indésirables ont un impact minime pour l’organisme. Le plus fréquent est la somnolence pendant la journée. Mais il faut surveiller cela pour éviter les accidents de la route par exemple. 

Quelles sont les précautions à prendre pour les hypnotiques sans ordonnance ? 

Les somnifères sont déconseillés aux personnes fragiles (femmes enceintes, enfants en bas âge, personnes âgées). Si celles-ci doivent en prendre, c’est uniquement sur avis d’un médecin. 

La prise de somnifère doit être faite dans une courte durée. Il est aussi impératif de respecter les doses prescrites. Prendre une dose supérieure à celle indiquée ne vous permet pas de dormir mieux. Cela ne fait qu’aggraver les éventuels effets néfastes. Pire, cela peut s’avérer fatal. C’est là le danger de l’automédication. 

Il faut faire attention aux interactions médicamenteuses. Il ne faut jamais mélanger plusieurs hypnotiques différents. Il faut aussi éviter l’association d’un somnifère et d’un anxiolytique. Il faut souligner que dans le traitement d’une insomnie d’origine psychologique, un anxiolytique suffit. 

Acheter votre Somnifère sans ordonnance auprès d’une source sûre. N’hésitez pas à demander des conseils auprès de votre médecin ou de votre pharmacien avant d’utiliser un somnifère. 

Articles similaires