Ingrédients de la recette

1 poulet de 1kg 200
2 gros oignons émincés
10 pistils de safran
1 c. à thé de beurre rance "Smen"
1 c. à thé de curcuma
1 c. à thé bombée de gingembre
1/2 c. à thé de poivre noir et blanc mélangés
1 petit bouquet de persil et de coriandre
1 c. à thé de sel
4 c. à soupe d'huile
1 l d'eau
100 g de lentilles
Pour servir :
600 g de pâte pour R'fissa*
1 c. à café de beurre rance "Smen"

Préparation de la recette

PRÉPARATION
Dans une marmite sur feu moyen, déposer l'oignon, le poulet, les épices, le beurre rance, le bouquet d'herbes, l'huile et l'eau. A ébullition baisser le feu et laisser cuire à couvert pendant 30 mn. Récupérer une louche de sauce et la laisser de côté pour les lentilles. Continuer la cuisson jusqu'à ce que le poulet devienne tendre.

Parfumer le poulet et sa sauce avec 1 c. à café de beurre rance "Smen" et retirer du feu.
Placer les lentilles dans une petite marmite et les couvrir à hauteur d'eau, les cuire à couvert jusqu'à évaporation du liquide. Saler et incorporer la louche de sauce réservée aux lentilles. Couvrir et les laisser mijoter 10 mn avant de les retirer du feu.
Pour servir : placer la pâte à R'fissa* dans un couscoussier et la réchauffer à la vapeur. La disposer dans un plat de service, la napper de sauce à l'oignon et la garnir de poulet et de lentilles. Servir le plat très chaud.

Bon à savoir : pour les amateurs de fenugrec, placer 1 c. à soupe de fenugrec dans un petit sac en mousseline et l'incorporer en milieu de cuisson au poulet.

Origine de Rfissa Marocaine:
Le rfissa est un plat marocain venu de la région de Casablanca à base de msemmen (crêpe maghrébine), d'un bouillon d'oignons, de gingembre, de coriandre, de safran, de ras el hanout et de l'indispensable fenugrec (halba en arabe) qui lui procure sa saveur unique et accompagné de pigeon mais peut être remplacé par de la viande de poulet. Ce plat est resté depuis des siècles dans les traditions marocaines.
Cette spécialité marocaine est aussi souvent préparé à l'occasion d'une naissance afin de permettre à la mère de retrouver ses forces. En effet, il favoriserait la montée du lait maternel car la rfissa est très nourrissante et rassasie rapidement.
Cette tradition est probablement liée à l'utilisation du fenugec dans ce plat, compte-tenu que le fenugrec est utilisée pour promouvoir la lactation, même si cette propriété médicinale a été réfutée scientifiquement.
© 2020 MarocUnivers - Cusine, Santé et Bien-être. All Rights Reserved.