remede

Comment le psyllium permet-il de lutter efficacement contre la diarrhée ?

Le psyllium est l’une des plantes les plus utilisées dans le traitement des troubles du transit. Existant depuis l’antiquité, cette plante est reconnue pour ses multiples propriétés, car en plus des troubles du transit, elle peut soulager les troubles diabétiques, le surpoids, les maladies cardiovasculaires grâce à ses graines riches en fibres. Voici comment utiliser le psyllium pour traiter efficacement la diarrhée.

psyllium

Présentation du psyllium


Le psyllium est une racine aux nombreuses vertus qui appartient à la famille des plantaginacées. Il s’agit de la graine d’une plante appelée plantain des Indes. Cette plante est utilisée depuis des siècles un peu partout dans le monde. En effet, plus de dix siècles avant Jésus Christ, les Égyptiens s’en servaient déjà pour traiter des problèmes de constipation chronique et des problèmes d’infections urinaires. En Asie, elle était réputée dans le traitement de la toux alors qu’en Europe, les médecins employaient ses graines comme cataplasmes pour le traitement de blessures et de douleurs aux articulations.

C’est en inde et en chine que le psyllium était réputé pour son efficacité dans le traitement de la diarrhée et de tout autre problème de transit intestinal. Cliquez sur ce lien pour découvrir en profondeur toutes les propriétés du psyllium. Ce qui fait la substance de la plante, ce sont les graines produites par ses fruits. Ces graines sont appelées mucilages et détiennent de nombreuses vertus.

Aujourd’hui, les industries pharmaceutiques ont si bien reconnu son utilité qu’elles en proposent sous différentes formes : gélules, granulés, flocons et sous forme de graines non transformées. Le psyllium n’entre pas dans le sang avant d’effectuer son action. C’est pourquoi on dit qu’elle agit de façon mécanique.

Traiter la diarrhée avec le psyllium : voies et démarches

Les téguments de psyllium améliorent le transit et la consistance des selles en cas de diarrhée. En effet, après leur consommation, ils absorbent l’eau en excès dans les intestins et permettent aux selles de redevenir solides. Cette affirmation se fonde sur les résultats d’une expérience réalisée sur 28 patients atteints du trouble de l’intestin irritable. La consommation des téguments de psyllium a entraîné un arrêt des maux ci-dessus cités tandis que l’arrêt de la prise a automatiquement provoqué une rechute chez les patients.

Parallèlement, les cosses de la même plante permettent de réduire les symptômes intestinaux chez les personnes qui souffrent de colite ulcéreuse. Pour traiter la diarrhée à l’aide du psyllium, il faut prendre 40 g maximum par jour en deux ou trois prises. La posologie varie selon les maux en cause et parfois, il faut consulter la notice ou demander l’avis de votre médecin traitant.

Il faut boire beaucoup d’eau durant le traitement de la diarrhée à l’aide de psyllium afin d’éviter les cas d’obstruction intestinale. Si vous décidez de consommer les graines non transformées, il est impératif de les tremper plusieurs heures avant la prise.

Attention, les téguments de psyllium ne doivent ni être pris par les enfants de moins de 6 ans ni par les personnes qui remarquent du sang dans leurs selles. Enfin, si malgré la prise du psyllium, la diarrhée persiste sur plus de 3 jours, consultez immédiatement votre médecin traitant. 

D’autres maladies que le psyllium peut traiter

En plus de la diarrhée, les graines du psyllium participent au traitement de plusieurs maladies récurrentes.

Les troubles intestinaux et le psyllium

Les graines de psyllium favorisent le développement des bactéries utiles à l’équilibre du microbiote et pour le bon fonctionnement du colon. De plus, elles adoucissent la flore intestinale de façon à soulager la colite ulcéreuse.

La perte de poids

Les graines de psyllium agissent sur les graisses du corps en réduisant le mauvais cholestérol et les triglycérides dans le sang jusqu’à 10 %. De plus, elles peuvent être consommées pour un but purement alimentaire et procurent une sensation de satiété. Cela réduit considérablement la consommation d’aliments sucrés et des aliments gras chez les personnes en surpoids. Les téguments de psyllium sont très indiqués pour les personnes qui suivent un régime sans gluten.

La régulation de la glycémie et la prévention des maladies cardiovasculaires

Il est démontré que le psyllium réduit le taux de sucre et donc celui d’insuline dans le sang. C’est donc un atout non négligeable pour les personnes diabétiques. Par ailleurs, il limite la pression artérielle et régule parfaitement la fonction cardiaque. 

Articles similaires