La culture du hammam : l’autre facette cachée du Maroc


Le royaume chérifien est reconnu dans le monde pour sa gastronomie ainsi que pour le tourisme et son charme exotique. Littoral magnifique, paysage de l’Atlas et contrées sahariennes font la beauté de ce pays héliotropique.

hammam marocain

Néanmoins, sauf pour les fins connaisseurs de la culture arabo-berbère, le plus occidental des pays maghrébins est aussi l’héritier d’une culture thermale diffusée par les différentes civilisations ayant influencé le pays.

La culture du hammam : un concept hérité de l’Empire Ottoman

Les bains turcs et les thermes romains sont des traditions bien implantées depuis la Rome antique et Constantinople. Avec l’avènement de l’empire ottoman au XVIIe siècle et son influence sur l’Afrique du nord, les turcs vont tout simplement transmettre au royaume marocain toutes leurs méthodes dans le domaine de l’hygiène et de la beauté. C’est donc ce savoir qui constitue à l’heure actuelle les prémices des produits de salle de bain au Maroc. De nos jours, le hammam est devenu un rituel hebdomadaire pour les hommes et femmes marocaines. En plus de la douche quotidienne, le peuple marocain se rend dans des hammams non mixtes pour prendre soin de leur corps. D’ailleurs, cette pratique est aussi l’occasion de resserrer les liens sociaux ou d’entretenir de bonnes relations avec ses connaissances. En plus du gommage traditionnel, les hommes en profitent pour discuter affaire et les femmes pour l’organisation de futures fiançailles.

Zoom sur les produits de beauté et d’hygiène corporelle marocains

Avant de donner une liste exhaustive des incontournables du hammam, sachez que les produits que nous allons décrire sont à ce jour très sollicités dans les instituts de beauté et les cures de thalassothérapie en Europe.

Le savon beldi : une odeur exquise et rafraîchissante d’olive

Le savon beldi ou savon noir est l’incontournable des produits saponifères au Maroc. Érigé au même niveau que le savon de Marseille en France, ce grand classique de la douche est tout bonnement inspiré du savon d’Alep. Saponifié et réalisé à partir de noyau d’olives écrasés, il a la particularité de dégager une saveur très fraîche et fruitée. Pour lui donner une valeur ajoutée, les laboratoires de cosmétique naturelle marocain l’enrichissent avec de l’huile d’argan. Aujourd’hui, en France, de nouvelles marques de produits d’entretien l’introduisent dans leur formule pour nettoyer les parquets. Son arôme et sa capacité à lutter contre les impuretés n’est plus à prouver.

Le rassoul : une poudre d’argile unique au monde

Argile unique au monde provenant d’une montagne de l’Anti-Atlas marocain, le rassoul ou ghassoul est une poudre verte qui se mélange à l’eau pour former une pâte onctueuse et nettoyante. Elle s’applique en masque sur les cheveux et toutes les parties du corps en observant un temps d’attente d’une vingtaine de minutes. Cette poudre volcanique va désincruster les pores et fortifier le cuir chevelu au cours d’une séance de soin hammam. La personne qui l’utilise devra par la suite se frotter à l’aide d’un gant en crin.

Le gant kessa : un accessoire indispensable pour un gommage en profondeur

Gant kessa ou gant en crin est un gant de toilette particulièrement rugueux. Traditionnellement, il est fabriqué à partir de peau de chèvre. Aujourd’hui, vendu dans les souks sous forme synthétique, il sert à râper le corps et faire tomber les peaux mortes de l’épiderme. Cette opération va permettre de renouveler et régénérer l’épiderme. Impressionnant et douloureux à la première utilisation, le corps s’en accommode très vite. Les rougeurs seront certes au rendez-vous. En revanche, vous retrouverez une peau qui respire à nouveau.

L’huile d’argan cosmétique pour sublimer la peau

C’est celle que l’on nomme l’or blanc marocain ou le trésor berbère. Elle est l’une des huiles cosmétiques les plus chères au monde. Très riche en antioxydant et en vitamine E, l’huile d’argan hydrate instantanément le corps et renforce la fibre capillaire. Après une séance de gommage intensive, elle sera la bienvenue pour apporter douceur et vitalité. Pas besoin d’insister, quelques gouttes garantissent un résultat remarquable.

Le galon marocain : lisser ses cheveux à froid

Ruban long de trois mètres, le galon marocain est plus connu sous le nom de kardoune algérien. Originaire de Kabylie, les marocaines l’utilisent depuis des siècles pour lisser naturellement les cheveux qui leur donnent une brillance éclatante. Le protocole est simple. Il s’agit d’entourer les cheveux à l’aide de cette bandelette en serrant particulièrement fort. Pour être efficace, le galon marocain doit rester plus de vingt-quatre heures enrouler autour des cheveux. En règle générale, la durée idéale est de deux ou trois jours. Cette méthode devient à la mode en France. Elle est, à ce jour, une solution durable et sans danger face aux dégâts occasionnés par le lissage brésilien.

Comment procéder efficacement au rituel du hammam ?

Après vous avoir décrit les produits cosmétiques et accessoires de beauté typiquement marocains, focus sur le déroulement de la séance de hammam. Sachez que le hammam fait partie de la culture populaire au Maroc. Les prix d’entrée dans les bains d’eau chaude n’ont rien à voir avec ce qui vous est proposé en Occident. Pour une vingtaine de dirhams (1,90 euros), il est possible d’avoir accès à une baignoire faïencée et de l’eau froide et bouillante à profusion. Le principe est simple. En incorporant les produits d’hygiène que nous vous avons décrit plus haut, la personne procédant au gommage doit s’arroser le corps d’eau chaude. Les vapeurs d’eau présentes dans le bain douche finiront par ouvrir les pores de la peau. C’est donc à cet instant précis que la personne procèdera aux soins corporels. Dans la tradition, lorsqu’il s’agit de procéder à la partie dorsale, vous ne serez pas laissé à l’abandon. Au Maroc, personne ne refusera de vous frotter le dos à l’aide du gant en crin. En effet, cette pratique est très bien acceptée des marocains et intégrée dans les mœurs. Le hammam est un lieu très propre, régulièrement nettoyé, non mixte où le short est obligatoire.