remede

Qu'est ce que l'agoraphobie ?

On parle d'agoraphobie lorsqu'on craint de faire une crise de panique dans un lieu ou une situation dont il est difficile de s'échapper ou dans lequel il n'y a pas d'aide disponible. Une personne agoraphobe peut se limiter à ne rester que dans des endroits qu'elle considère comme sûrs et éviter certaines situations, comme les transports publics, les foules ou les files d'attente. Si vous pensez que c'est votre cas, il existe de l'aide.

agoraphobie

Cet article peut vous aider si :

  • vous avez peur d'avoir des attaques de panique

  • vous voulez savoir ce qu'est l'agoraphobie

  • vous êtes inquiet pour un proche qui pourrait souffrir d'agoraphobie

Une peur des situations où il est difficile de s'échapper

La plupart des gens développent l'agoraphobie dans le cadre d'un trouble de l'anxiété, lorsque la peur d'avoir une attaque de panique lorsqu'ils sont loin de chez eux leur rend toute sortie délicate, voire impossible. Si vous souffrez d'agoraphobie, vous pouvez être anxieux à l'idée d'avoir une crise de panique, ou vous pouvez craindre des endroits ou des situations où vous avez déjà eu une crise de panique.

Cette peur peut vous pousser à éviter ces situations ou à prendre des mesures qui ne semblent pas naturelles pour gérer votre anxiété, comme prendre le bus uniquement avec un parent ou un ami. Si ces comportements d'évitement peuvent diminuer temporairement votre anxiété, à long terme, ils peuvent l'aggraver.

Quelques signes et symptômes de l'agoraphobie

  • Vous évitez certaines situations parce que vous avez peur d'avoir une attaque de panique.

  • Vous craignez que si vous avez une crise de panique, vous ne puissiez pas vous échapper facilement de là où vous vous trouvez ou que personne ne puisse vous aider.

  • Vous acceptez de vous rendre à certains endroits uniquement si quelqu'un vous accompagne.

  • Vous êtes réticent à quitter, ou vous êtes anxieux en quittant, des situations et des environnements qui vous sont familiers ou qui vous semblent sûrs.

  • Vous ressentez de l'anxiété ou de la panique lorsque vous ne pouvez pas éviter certaines situations.

Quelles sont les causes de l'agoraphobie ?

Il n'y a pas de cause unique à l'agoraphobie. Comme pour la plupart des troubles de l'anxiété, les causes sont probablement multiples et peuvent inclure des facteurs génétiques, psychologiques et environnementaux.

Si vous avez des antécédents familiaux d'agoraphobie ou d'autres troubles anxieux, ou si vous avez vécu une attaque de panique ou un événement traumatique dans le passé, qui vous a particulièrement marqué, votre probabilité de développer une agoraphobie augmente.

L'agoraphobie s'installe ensuite petit à petit et se développe avec le temps, lorsque vous commencez à éviter de plus en plus d'endroits qui vous rendent anxieux.

Comment l'agoraphobie peut-elle affecter votre vie ?

Si elle n'est pas traitée, l'agoraphobie peut drastiquement réduire votre qualité de vie en vous handicapant fortement au quotidien.

Par exemple :

  • Vous pouvez vous sentir incapable de continuer à faire certaines activités, comme aller au travail ou à l'école, participer à des passe-temps, ou quitter la maison pour faire du sport ou voir vos amis.

  • L'isolement, la solitude, l'ennui et les difficultés financières (liées à l'impossibilité de travailler) peuvent être source de détresse et augmenter le risque de dépression.

  • Si vous commencez à utiliser des voies d'échappement, comme la consommation d'alcool ou de drogues, cela peut provoquer ou contribuer à d'autres problèmes de santé, comme l'addiction.

  • Les sentiments d'impuissance à faire quoi que ce soit peuvent conduire à la colère et à la frustration, ce qui peut nuire à votre estime de soi et augmenter les chances de connaître une dépression et d'autres troubles anxieux.

Quels sont les traitements disponibles ?

La première étape pour obtenir un traitement efficace de l'agoraphobie est d'aller consulter un professionnel de la santé mentale. Un psychiatre ou un psychologue vous aidera à établir le meilleur traitement pour vous, en fonction de vos préférences et de l'intensité de votre trouble.

Ce plan variera d'une personne à l'autre, mais peut inclure des conseils ou une thérapie, des médicaments, un entraînement à la relaxation, des groupes de soutien ou des méthodes d'auto-assistance.

Commencer et suivre un traitement peut être difficile, mais n'oubliez pas que votre médecin travaillera à un rythme qui vous convient.

Si vous souhaitez rejoindre un groupe de soutien autour de l'agoraphobie, vous pouvez par exemple en trouver sur l'application Mosaik, qui vient d'être lancée.

Que faire en cas d'attaques de panique causées par votre agoraphobie ?

Lorsque vous vous trouvez dans une situation qui vous fait paniquer, essayez ces suggestions :

  • Ralentissez votre respiration : le sentiment de détresse peut augmenter lorsque vous respirez trop rapidement. Essayez de respirer lentement et profondément, en comptant jusqu'à trois à chaque inspiration et de nouveau à chaque expiration.

  • Concentrez-vous sur quelque chose qui vous apaise : rappelez-vous que vos pensées effrayantes sont un signe de votre panique, plutôt que de ce qui se passe réellement, et qu'elles vont bientôt disparaître. Ne croyez pas vos pensées en somme. Essayez de compter à rebours à partir de 100, ou rappelez-vous les paroles de votre chanson préférée.

En conclusion, l'agoraphobie est un trouble de l'anxiété qui se manifeste par la peur de sortir de chez soi ou de se retrouver dans une situation qui pourrait provoquer une crise d'anxiété. Si elle n'est pas traitée, elle peut réduire drastiquement la qualité de vie en entraînant l'isolement, la solitude, l'ennui et les difficultés financières. Si vous en souffrez ou si l'un de vos proches en souffre, pensez à consulter un professionnel comme un psychiatre ou un psychologue pour vous faire accompagner.

À lire aussi: 

Articles similaires